PARTICLE, premier centre de protonthérapie belge, a accueilli ses premiers patients cet été. Via le SORMN, son Service d'Oncologie, de Radiothérapie et de Médecine Nucléaire, le CHU UCL Namur collabore activement à ce projet et devient ainsi le premier centre de référence wallon sur la protonthérapie.

Une forme de radiothérapie innovante et unique en Belgique

La protonthérapie est une forme innovante de radiothérapie qui utilise des protons et permet d’irradier une tumeur de manière très ciblée et d’éviter ainsi d’altérer les tissus sains qui entourent cette tumeur. Les principaux candidats à cette technique sont les enfants atteints de cancer ou certains adultes pour des tumeurs spécifiques (cérébrales ou oculaires notamment). Jusqu’à présent, ces patients étaient envoyés à l’étranger. Désormais, ils pourront recevoir leur traitement à Leuven. On estime que 150 à 200 patients seront candidats à la protonthérapie chaque année, parmi les 35.000 indications annuelles de radiothérapie en Belgique.

La construction du premier centre de protonthérapie en Belgique a démarré à Leuven en 2016. Après quatre années de travaux, de préparation et de collaboration entre les différents partenaires du projet, PARTICLE – Particle Therapy Interuniversity Center Leuven – accueille et prodigue des soins de protonthérapie à ses premiers patients oncologiques depuis ce mois de juillet.

PARTICLE est le fruit d’une collaboration clinique et scientifique de six hôpitaux universitaires, dont le CHU UCL Namur est partie prenante via le SORMN, le Service d'Oncologie, de Radiothérapie et de Médecine nucléaire.

Le SORMN du CHU UCL Namur pour accompagner les patients wallons

Le SORMN est dédié à la thérapie de la maladie cancéreuse : radiothérapie externe, chimiothérapie, thérapies ciblées, curiethérapie, radiothérapie métabolique.

Le service compte 22 médecins répartis dans ses différentes unités et collabore, via tous les hôpitaux du Réseau Hospitalier Namurois (RHN), la Clinique du Sein du CHU UCL Namur, ses projets innovants dans de multiples domaines, avec de nombreuses institutions voisines ou plus éloignées.

Plus grand plateau technique et médical de Wallonie, le SORMN assure la qualité des traitements et la position centrale du patient dans les trajets de soins proposés.

La participation du CHU UCL Namur à PARTICLE va permettre d’intensifier encore cette volonté de proposer à ses patients le meilleur accompagnement, incluant désormais les soins de protonthérapie. Le Docteur Lorraine Donnay, radiothérapeute et oncologue sur le site de Sainte-Elisabeth, est d’ailleurs présente un demi jour par semaine à Leuven pour, entre autres, y accompagner les patients wallons.